Mariages

Comment apprendre la « vraie » patience dans le couple ?

acces aleteiaTôt ou tard, il est tout à fait normal que les fragilités et les erreurs du passé remontent à la surface dans une vie de couple. Ce qui ouvre le terrain aux disputes… mais aussi à de nouvelles complicités et, surtout, à la rencontre avec Dieu. À condition de pratiquer la bienveillance qui n’est autre que la vraie patience.

Parfois, les fiancés me disent leur surprise de constater que leurs défauts — tous ou la plupart d’entre eux — ne semblent pas du tout déranger l’autre. Ils sont tellement heureux et soulagés à la fois de se sentir pleinement acceptés, même avec leurs imperfections ! C’est le propre du temps des fiançailles, celui où on ne se formalise de rien ou de si peu… L’autre n’est pas très ponctuel ? Il aime avoir le dernier mot ? Cela ne compte guère, voire pas du tout, tant l’émerveillement de l’aimé nous ravit. Pourtant, lorsque le mariage avance dans le temps, que surviennent les premières épreuves dans la vie du couple, quand en même temps la pression ou les attentes augmentent, alors la fatigue et le stress révèlent des visages encore méconnus de l’époux (se). Cela ne veut pas dire que l’autre est devenu méchant… mais plutôt que ses fragilités commencent seulement à apparaître.

A qui s'adresser ? - Les prètres du secteur

contact directPour contacter les prètres du secteur :

M. le curé Francois Xavier AYISSI
             06 28 93 82 86 courriel : afraxav@yahoo.fr
M. le vicaire Jean-Sebastian HIGUERA
             06 50 07 56 37 courriel : jshydiocesedigne@gmail.com
téléphone paroissial         04 92 34 01 16

 

Les Mées

Saint-Auban

Malijai

Volonne

Peyruis

L'Escale

Dabisse

Montfort

Lurs

Sourribes