Notre Dame des déportés et demandeurs d’asile

fuite en egypteTu te souviens Marie,
du petit matin où il fallut partir si vite
parce qu’ils voulaient tuer l’enfant ?

Tu te souviens qu’on ne savait que prendre
et que faire du chat
et que l’enfant pleurait ?

Tu te souviens de la couleur du pays
quand on se retourne un instant
pour regarder le bonheur
qu’on laisse pour toujours ?

Tu te souviens de la faim, de la soif,
des yeux que la peur agrandit
quand on craint d’être poursuivi ?

Tu te souviens Marie ?
Oh ! Oui, on ne l’oublie jamais
la première nuit dans le désert,
la forêt qui bruisse à l’approche de la frontière,
les rouleaux de barbelés.

migrantsTu te souviens des enfants morts
sur les bateaux de la détresse,
et ce que l’on a fait aux femmes
et des maris noyés ?

Tu connais toutes ces mères
des camps d’Afrique, des camps d’Asie,
des bidonvilles d’Amérique,
des prisons et des goulags.

Tout le monde n’a pas un âne pour partir
et le solide Joseph.

Tu sais l’odeur des aéroports, Marie,
et le goût qui emplit la bouche
quand les policiers s’avancent
et ferment la porte du ciel ?

Marie, petite fuyarde,
tu es toujours avec les déportés,
les expulsés, les déplacés, les indésirables,
et tu poses parmi les baluchons,
le petit que traque la violence,
Dieu.

Texte de Gilles Bessière

Notre Dame des déportés et demandeurs d’asile
Texte paru dans AED décembre 2015

Défi et prière pour le mois de juillet 2020

Intentions de prière universelle – Nos familles

Prions pour que les familles d’aujourd’hui soient accompagnées avec amour, respect et conseil.

Prière

Père très bon,
nous te remercions pour l’exemple de la famille
dans laquelle ton Fils Jésus est né et a grandi.
Tu as voulu qu’il demeure parmi nous
et qu’il apprenne ce qu’est l’amour et le service
à partir des gestes et des paroles de Marie et de Joseph.
En ces temps difficiles que nous vivons,
dans un monde qui a énormément changé,
nous te demandons
de bénir toutes les familles,
en particulier celles qui souffrent le plus
des conséquences de cette pandémie.
Montre à chacune comment trouver sur sa route
des cœurs ouverts, disponibles pour les accompagner,
les aider et prendre soin d’elles, par leur amour et leurs conseils.
Notre Père…

Prière d’offrande

Père très bon, je sais que tu es toujours avec moi
Me voici, en ce jour nouveau.
Mets mon cœur, une fois encore,
auprès du cœur de ton Fils Jésus
qui s’offre pour moi
et qui vient à moi dans l’Eucharistie.
Que ton Esprit Saint
fasse de moi son ami et apôtre
Disponible à sa mission de compassion.
Je mets en tes mains
mes joies et mes souffrances,
tout ce que j’ai et possède,
en communion avec mes frères et sœurs
de ce réseau mondial de prière.
Avec Marie, je t’offre cette journée
pour la mission de l’Eglise
Et pour les intentions de prière du Pape et de mon évêque
de ce mois.
Amen.

Propositions pour le mois

  • Dans ta famille, avec ceux avec qui tu vis, cherche à partager un moment privilégié, dans un environnement de prière, où chacun puisse exprimer ce qu’il ressent, ce qu’il a appris ces derniers temps, par exemple avec la pandémie, sur ce qui l’a fait grandir, ce qu’il devrait améliorer ou demander pardon.
  • Dans ta famille élargie, ou avec tes amis, essaie de les écouter, de comprendre ce qu’ils vivent, leur plus grandes difficultés, d’ordre économique, relationnel, recherche de sens… Sois proche et présent, apportant ton expérience et en aidant dans la mesure de tes possibilités.
  • Encourage, dans ta communauté ou à travers les réseaux sociaux, des propositions de prière et de réflexion qui aident les familles, en ce mois de juillet, à vivre dans l’espérance, ou qui viennent en aide aux familles dans le besoin.

Les Mées

Saint-Auban

Malijai

Volonne

Peyruis

L'Escale

Dabisse

Montfort

Lurs

Sourribes