Il est midi. Je vois l'église ouverte

Il est midi. Je vois l'église ouverte. Il faut entrer.
Mère de Jésus Christ, je ne viens pas prier.
Je n'ai rien à offrir et rien à demander.
Je viens seulement, Mère, pour vous regarder.
Vous regarder, pleurer de bonheur, savoir cela
que je suis votre fils et que vous êtes là.
Rien que pour un moment pendant que tout s'arrête.
Midi!
Être avec vous, Marie, en ce lieu où vous êtes.
Ne rien dire, regarder votre visage.
Laisser le coeur chanter dans son propre langage.
Parce que vous êtes belle, parce que vous êtes immaculée,
la femme dans la Grâce enfin restituée,
Parce que vous êtes là pour toujours,
simplement parce que vous êtes Marie,
simplement parce que vous existez,
Mère de Jésus Christ, soyez remerciée.

Paul Claudel   

Prière à l’Esprit Saint

Viens, Esprit Saint en nos coeurs
et envoie du haut du ciel
un rayon de ta lumière.

Viens en nous, Père des pauvres,
viens, dispensateur des dons,
viens, lumière de nos coeurs.
Vitrail_Esprit-Saint

Consolateur souverain,
hôte très doux de nos âmes,
adoucissante fraîcheur.

Dans le labeur, le repos ;
dans la fièvre, la fraîcheur ;
dans les pleurs, le réconfort.

Ô lumière bienheureuse,
viens remplir jusqu’à l’intime
le coeur de tous tes fidèles.

Sans ta puissance divine,
il n’est rien en aucun homme,
rien qui ne soit perverti.

Lave ce qui est souillé,
baigne ce qui est aride,
guéris ce qui est blessé.

Assouplis ce qui est raide,
réchauffe ce qui est froid,
rends droit ce qui est faussé.

À tous ceux qui ont la foi,
et qui en toi se confient,
donne tes sept dons sacrés.

Donne mérite et vertu,
donne le salut final,
donne la joie éternelle.

Amen !

Pour clore ce centenaire du 11 novembre, voici cette sublime et célèbre prière de Paul Claudel

  • Catégorie : Prières
  • Publication : lundi 12 novembre 2018 05:12
  • Écrit par Administrateur site
  • Affichages : 462

Pour clore ce centenaire du 11 novembre, voici cette sublime et célèbre prière de Paul Claudel :
La Vierge à midi

 

Il est midi. Je vois l'église ouverte. Il faut entrer.
Mère de Jésus-Christ, je ne viens pas prier.
Je n'ai rien à offrir et rien à demander.
Je viens seulement, Mère, pour vous regarder.
Vous regarder, pleurer de bonheur, savoir cela
Que je suis votre fils et que vous êtes là.
Rien que pour un moment pendant que tout s'arrête.
Midi !
Être avec vous, Marie, en ce lieu où vous êtes.
Ne rien dire, regarder votre visage,
Laisser le cœur chanter dans son propre langage.
Ne rien dire, mais seulement chanter parce qu'on a le cœur trop plein,
Comme le merle qui suit son idée en ces espèces de couplets soudains.
Parce que vous êtes belle, parce que vous êtes immaculée,
La femme dans la Grâce enfin restituée,
La créature dans son honneur premier et dans son épanouissement final,
Telle qu'elle est sortie de Dieu au matin de sa splendeur originale.
Intacte ineffablement parce que vous êtes la Mère de Jésus-Christ,
Qui est la vérité entre vos bras, et la seule espérance et le seul fruit.
Parce que vous êtes la femme, l'Eden de l'ancienne tendresse oubliée,
Dont le regard trouve le cœur tout à coup et fait jaillir les larmes accumulées,
Parce que vous m'avez sauvé, parce que vous avez sauvé la France,
Parce qu'elle aussi, comme moi, pour vous fut cette chose à laquelle on pense,
Parce qu'à l'heure où tout craquait, c'est alors que vous êtes intervenue,
Parce que vous avez sauvé la France une fois de plus,
Parce qu'il est midi, parce que nous sommes en ce jour d'aujourd'hui,
parce que vous êtes là pour toujours, simplement parce que vous êtes Marie, simplement parce que vous existez,
Mère de Jésus-Christ, soyez remerciée !

Paul Claudel
(extrait de "La Vierge à midi", Poèmes de Guerre, N.R.F., 1914-1915)

Chant de Noël dans la tradition maronite

  • Catégorie : Prières
  • Publication : jeudi 27 décembre 2018 06:23
  • Écrit par Administrateur site
  • Affichages : 463
Voici un beau texte syriaque de Saint Ephrem, chanté à Noël dans la tradition maronite :

Icone maronite de la nativitéLe Seigneur vint en Elle (la Vierge Marie) pour se faire serviteur.
Le Verbe vint en elle
pour se taire dans son sein.
La foudre vint en elle
pour ne faire aucun bruit.
Le pasteur vint en elle
et voici l'Agneau né, qui pleure sans bruit.
Car le sein de Marie
a renversé les rôles :
Celui qui créa toutes choses
est entré en possession de celles-ci, mais pauvre.
Le Très-Haut vint en Elle (La Vierge Marie),
mais il y entra humble.
La splendeur vint en elle,
mais revêtue de vêtements humbles.
Celui qui dispense toutes choses
connut la faim.
Celui qui étanche la soif de chacun
connut la soif.
Nu et dépouillé, il naquit d'elle,
lui qui revêt (de beauté) toutes choses."

Saint Ephrem, Hymne "De Nativitate" 11, 6-8,

Le pape mobilise les catholiques: prière quotidienne pour l’Eglise

  • Catégorie : Prières
  • Publication : mercredi 10 octobre 2018 05:37
  • Écrit par Administrateur site
  • Affichages : 516
     
Sous l’abri de ta miséricorde,
nous nous réfugions, Sainte Mère de Dieu.
Ne méprise pas nos prières
quand nous sommes dans l’épreuve,
mais de tous les dangers
délivre-nous toujours,
Vierge glorieuse et bénie.
Amen 
                       Saint Michel Archange,
défendez-nous dans le combat
et soyez notre protecteur contre la méchanceté et les embûches du démon.
Que Dieu exerce sur lui son empire, nous vous en supplions ;
et vous, Prince de la Milice Céleste,
par le pouvoir divin qui vous a été confié,
précipitez au fond des enfers Satan
et les autres esprits mauvais qui
parcourent le monde pour la perte des âmes.
Amen.
 
     

Défi et prière pour le mois de septembre 2019

Universelle : La protection des mers et des océans

Prions pour que politiques, scientifiques et économistes travaillent ensemble pour la protection des mers et des océans.

Prière

Père très bon,
Tu as créé le monde pour nous,
Et tu confies l’œuvre de la création à tes enfants.
Nous te demandons pardon
De ne pas savoir prendre soin de la beauté qui nous a été confiée,
Et d’utiliser de façon égoïste et irréfléchie
Les ressources dont nous avons besoin pour vivre.
Nous te demandons pardon pour notre manque de sensibilité et d’amour,
Vis-à-vis de la nature et de tes fils et de tes filles qui souffrent des conséquences de nos mauvais choix.
Donne-nous ta lumière pour que nous options avec décision pour la défense des océans,
En faisant tout notre possible pour faire de la Terre,
Le lieu de la beauté que tu as rêvée pour nous.
Notre Père…

Prière d'offrande

Père très bon, je sais que tu es toujours avec moi,
Me voici, en ce jour nouveau.
Mets mon cœur, une fois encore,
auprès du Cœur de ton Fils Jésus,
qui s’offre pour moi
et qui vient à moi dans l’Eucharistie.
Que ton Esprit Saint
fasse de moi son ami et apôtre,
disponible à sa mission.
Je mets en tes mains
mes joies et mes espérances,
mes activités et mes souffrances,
tout ce que j’ai et possède,
en communion avec mes frères et sœurs
de ce réseau mondial de prière.
Avec Marie, je t’offre cette journée
pour la mission de l’Eglise
et pour les intentions de prière du Pape
de ce mois.

Propositions pour le mois

  • Grâce aux réseaux sociaux et à Internet, tu pourrais t’informer sur l’impact et l’ampleur de la pollution des océans et sur leurs conséquences pour l’avenir de la planète. Et prendre connaissance des bonnes pratiques à adopter chez soi, dans les écoles et sur nos lieux de travail, pour contribuer à sa diminution.
  • Chez vous, essayez de prendre des décisions quant à ce que vous achetez, la quantité de plastique, les matières polluantes, et les résidus créés. Optez pour la règle écologique : réduire, recycler, réutiliser.
  • Vous pouvez réfléchir en communauté et partager sur comment les institutions aident à sensibiliser aux bonnes pratiques écologiques : tri sélectif, diminution des pesticides, utilisation de matériaux recyclables, etc., pour en parler dans les célébrations, dans la catéchèse et dans les groupes de prière ou de formation. C’est une bonne occasion pour relire des passages de l’Encyclique du Pape François, Laudato Si.

Les Mées

Saint-Auban

Malijai

Volonne

Peyruis

L'Escale

Dabisse

Montfort

Lurs

Sourribes