Eglise de Malijai

Malijai , visite de la paroisse

Paroisse sous le vocable de Saint Christophe
et sous le patronage de Marie Madeleine

Reconstruite en 1839 sur des bases anciennes .
Nef à quatre travées , choeur aveugle en cul de four , ...

Commentaires issus de la page du secteur paroissial des Quatre-Rives


Des chartes du Xlème siècle prouvent que le village de Malijai était anciennement bâti sur la rive gauche de la Bléone et sur une des collines qui dominent cette rivière, et qu'il portait alors le nom de Bezaudun. Lors de la transmigration des habitants de la rive gauche à la rive droite (ce qui doit avoir eu lieu dans le XIIème siècle), ce village quitta son ancien nom de Bezaudun et prit celui de Malijac ou Malijai, formé de deux mots latins malejacet, c'est-à-dire "mal situé". Ce village est en effet bâti en ligne droite du cours de la rivière, et les inondations de 1826 et 1860 ont justifié son étymologie. ( "Géographie et Statistiques du département des Basses-Alpes " de l'abbé FERAUD-1861 )


L'église paroissiale de Malijai, reconstruite en 1839 sur l'emplacement de l'ancienne église Notre-Dame d'Espérance bâtie en 1640, présente un aspect extérieur des plus sobres, qu'agrémenté à peine un clocher exhaussé en 1850.
Elle comporte :
une nef de quatre travées voûtées d'arêtes, avec des doubleaux plats et de puissants pilastres saillants à impostes moulurées,
l'abside en cul-de-four est séparée de
la nef par un arc triomphal surbaissé.

Son ordonnance intérieure, bon exemple d'architecture classique tardive, présente une intéressante fresque de chœur, quelques vitraux et tableaux. (Extrait de "Patrimoine en Moyenne Durance", édité par le district en 1995 ou 1996)

[plan]


TOILES:

En entrant, à gauche : saint Christophe (patron de la paroisse)
Au-dessus de l'autel de la Vierge :" Présentation de Jésus au Temple".
Au-dessus de l'autel de Saint-Joseph : "Mort de saint Joseph".
"Je n'ai jamais pu savoir exactement qui a fait les tableaux que l'on trouve dans l'église. On m'a assuré qu'ils étaient de M. PATRITTI, peintre à Digne, qu'ils auraient été faits à Malijai même vers l'an 1840 et auraient été payés au moyen d'une somme envoyées de Moulins (Allier) par un inconnu qui aurait voulu réparer les dégâts sacrilèges qui furent commis dans l'église paroissiale en 1793 par une troupe de soldats de passage et placés sous ses ordres ".
("Notice sur les principaux objets du mobilier de l'église de Malijai", datée du 20 juillet 1887, du curé Thomas).

STATUES :

de gauche à droite en partant du chœur de l'église :
Immaculée-Conception. Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus. Saint Antoine-de-Padoue. Notre-Dame-de-1'Assomption ou Notre-Dame-des-Anges Sainte Marie-Madeleine (ou sainte Madeleine) : titulaire de l'église de Malijai. Saint Louis. Sainte Scholastique. Sainte. Thérèse-d'Avila. Saint André. Sainte Jeanne-d'Arc. Saint Christophe : patron de la paroisse. Saint Joseph. Sacré-Cœur.
... belle façade , reflet du soleil couchant , ...
... accueil par les fonts baptismaux à droite ,
et par un tableau de Saint Christophe patron de la paroisse , à gauche ...

... le choeur encadré par deux statues : ND de Lourdes et le Sacré-Coeur

... maître-autel , croix de procession , fresques murales , ...
( le maître-autel ressemble étrangement à celui de Sigonce )
... série de vitraux :
Ste Elisabeth , Saint Michel et le dragon ,
la Vierge Marie et Saint Joseph
... série de statues : Saint André , Saint Louis ,
Saint Christophe portant Jésus , Marie-Madeleine ..
... autel dédié à la Sainte Vierge

... autel dédié à Saint Joseph , statue , tableau "la mort de Saint Joseph" ,
dessous de l'autel sculpté avec la même scène ...
... l'édifice est ceinturé par une androne étroite , église intégrée dans les habitations , ...

 Faisait partie du diocèse de Gap et de la viguerie de Digne, aujourd’hui dans le canton des Mées. La commune actuelle comprend celles de Malijai et de Chenerilles rattachée en 1971 et totalise 2656 hectares. Elle est établie sur les deux rives de la Bléone et au confluent de celle-ci avec la Durance. En fait, il en était tout autrement au début du deuxième millénaire. Malijai n’existait pas, mais à l’emplacement du village s’élevait la villa Fracca citée en 1252 et le castrum est appelé castrum Bezaudunum qui est détruit, dirruto (Enquêtes n° 530, p. 352). Le castrum de Bezaudun occupait toute la rive droite de la Bléone et faisait partie du diocèse et du comté de Gap. La rive gauche de la Bléone était occupée par le castrum de Chénerilles, castrum de Canallilas, et faisait partie du diocèse et du comté de Riez (1) .

Synthèse

La commune présente une histoire complexe avec le castrum de Bezaudun et la villa Fracca. Cette dernière est antérieure au castrum qui s’est formé lors de l’enchâtellement. Mais lorsque celui-ci est abandonné, semble-t-il très tôt, la villa reprend son rôle de chef-lieu sous le nom de Malijai. La chapelle Sainte-Madeleine pourrait être la première paroisse. Quant au prieuré de Rourebelle, il est dans la même position que celui de Saint-Christophe, au bord de la voie antique.

___________________________________________________________________________________

1. L’abbé Féraud commet une erreur, reproduite par la suite, en plaçant Bézaudun sur la rive gauche (p. 179), erreur relevée par l’abbé Maurel dans son Histoire de l’Escale, p. 33-44.

2.Le castrum de Canallilas est cité en 1202 et 1237 (RACP, n° 29, p. 35 et n° 228, p. 366).

3. Confirmation de ce rattachement fournie par l’abbé Féraud, dans ses Souvenirs religieux, p. 86.

4. J.-M. MAUREL, Histoire de l’Escale, Forcalquier, 1893, p. 173.

5. Il faut mettre en doute la localisation proposée par Guérard dans le Dictionnaire géographique du Cartulaire de Saint-Victor, qui situe le prieuré sur l’ancienne commune du Chaffaut (CSV II, p. 905). Les possessions de Pierre de Volonne sont situées sur la rive droite de la Bléone et dans le comté de Gap, ce qui n’est pas le cas du Chaffaut.

 

Chapelles et Oratoires

Malijai (Mirabeau) - Chapelle Saint Christophe à Beauvezer

Malijai - église Saint-Pierre du castrum de Bézaudun

Malijai - Le prieuré de Rourebelle

Malijai - Chapelle Sainte-Madeleine

Malijai - Saint-Florent de Chénerilles

 

 

Tracez votre itinéraire
    Voir les options

De :  ou 

Vers :  ou 

 

Les Mées

Saint-Auban

Malijai

Volonne

Peyruis

L'Escale

Dabisse

Montfort

Lurs

Sourribes

Acces rapide