logo19 La quete en ligne

Pour un début d’année plein de confiance…

Extrait du livre de Christine Lewicki
J’arrête de râler

Collection pocket page 126 et suivantes

Nous sommes tous nés  avec des qualités uniques, des domaines dans lesquels nous brillons, et ce que nous avons de mieux à faire, c’est de les partager…

Or, beaucoup d’entre nous n’ont même pas conscience de leurs talents, et donc ne les mettent pas à profit. Notre vie est une opportunité merveilleuse pour nous découvrir et partager un peu de nous-mêmes, pour reconnaitre les talents et les qualités qui nous ont été donnés et nous mettre dans des situations qui nous offrent de les exploiter au mieux.

Evidemment, partager demande souvent de sortir de sa zone de confort. Cette zone où l’on ne prend pas de risque, où l’on ne s’expose pas vraiment, où l’on ne cherche pas à se dépasser. Pour partager, contribuer, aider, on doit prendre les devants et sortir un peu de soi. On doit faire taire la petite voix en nous qui nous dit : « Pour qui tu te prends, tu n’es pas mieux que les autres, ce que tu veux faire ne changera pas grand-chose, tu n’es pas capable d’apporter quelque chose de différent, de meilleur ».

Et pourtant, quand on focalise son attention sur la contribution qu’on souhaite apporter à la vie, on perd toute raison de râler. Car, tout d’un coup, la vie devient un terrain de jeux dans lequel s’épanouir ; et chaque jour nous avons la liberté de choisir comment nous voulons partager de nous-mêmes avec les autres. Nous sommes ainsi au service de la vie et non les victimes des vicissitudes de la vie.

Pour cela on doit aller au-delà de notre plus grande peur : la peur d’échouer (ou peut-être plutôt la peur de réussir…). En effet, parfois on se dit : « Que vont penser les autres ? ». On peut penser que c’est inquiétant de s’ "élever ", car on a peur que les autres ne nous suivent pas et qu’ils nous jugent.

« Notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur.
Notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toute limite.
C’est notre propre lumière – et non pas notre obscurité - qui nous effraie le plus.
Nous nous posons la question : « qui suis-je, moi, pour être brillant, radieux, talentueux et merveilleux ? »
En fait, qui êtes-vous pour ne pas l’être ? Vous êtes un enfant de Dieu !
Vous restreindre, vivre petit ne rend pas service au monde. L’illumination n’est pas de vous rétrécir pour éviter d’insécuriser les autres.
Nous sommes nés pour rendre manifeste  la gloire de Dieu qui est en nous.
Elle ne se trouve pas seulement chez quelques élus ; elle est en chacun de nous et, au fur et à mesure que nous laissons briller notre propre lumière, nous donnons inconsciemment aux autres la permission de faire de même.
En nous libérant de notre propre peur, notre présence libère automatiquement les autres. »

Marianne Williamson, Un retour à l’amour

Ce texte de Marianne Williamson peut changer notre vie. Je crois profondément qu’elle a raison. Nous avons tous en nous et de manière égale tout ce qu’il faut pour être brillant, radieux, talentueux et merveilleux. Et la source de notre bonheur, et le meilleur moyen de ne plus râler, est de nous autoriser à l’être !

Il faut que nous arrêtions d’avoir peur d’aller de l’avant, peur d’être brillant et géniaux. Prenons conscience de notre génie et partageons-le. Donnons de nous-mêmes et donnons-nous l’autorisation de nous élever. Cessons de culpabiliser lorsque nous réussissons, sortons de cette croyance ancrée au plus profond de nous que « réussir, c’est prétentieux ». donnons-nous la permission de puiser dans notre génie, c’est le meilleur moyen de redonner et de partager.

Les Mées

Saint-Auban

Malijai

Volonne

Peyruis

L'Escale

Dabisse

Montfort

Lurs

Sourribes