dans la famille paroissiale

Nous vous invitons à voir...

Compte-rendu de la réunion des équipes de liturgie du jeudi 5 juin 2019 – Les Mées

Compte-rendu de la réunion des équipes de liturgie
du jeudi 5 juin 2019 – 10h – Les Mées

Présents : France-Marie A, Monique C, Marguerite M, Danièle L, Yvette C, Monique B, Édith F, Marie S, Maryse C, Cathy P, Odile A, Maurice F, Jacqueline A, Edmée B,Juan Sebastian, François-Xavier.


Excusés : Jacqueline E, Marie-Claire V, Odile S, Odile R, Thérèse et Muriel I, Annick P, Andrée C.

Le but proposé pour cette rencontre est d’établir un bilan de cette première année pastorale avec François-Xavier et Juan Sebastian, en revenant sur les ajustements réalisés et en présentant de nouvelles propositions, qu’on pourra également mettre par écrit.

On commence par un tour de table des paroisses présentes (pas de représentant pour Peyruis) :

  • Dabisse: Odile ARNOLDI parle de l’éclairage à améliorer, surtout pour le pupitre du lectionnaire. François-Xavier dit qu’il est possible de mettre des spots sur pied, et d’installer un 2e Elle remercie pour l’intervention d’Ophélia (rémunérée selon les heures de travail accompli dans les structures de notre secteur) qui est venue faire le ménage de l’église avant la messe de 1ères communions.
  • L’Escale: Monique CHAVANNE demande que soit bien respectée la régularité des messes des 1er et 3e dimanche de chaque mois. Elle souhaiterait aussi avoir de l’aide pour le ménage de l’église.
  • Malijai : Jacqueline Aillaud parle de la messe annuelle à Chènerilles à laquelle elle voit plusieurs objections :
    - Ce jour-là il n’y a pas de messe à Malijai, ce qui pénalise les fidèles locaux qui ne peuvent pas forcément monter à la chapelle :
    - L’association du patrimoine de Malijai, qui l’organise, fixe la date du pèlerinage sans demander l’avis du curé ;
    - Peu de personnes dans l’assistance participent de façon active à cette messe ;
    - L’accès à la chapelle est difficile et parfois même impossible en raison des orages qui ravinent les chemins.
    Jacqueline se demande si un office (sans messe) ne serait pas plus judicieux.
    François-Xavier n’est pas contre, mais à condition que ce soit annoncé bien clairement pour qu’il n’y ait pas de personnes déçues. Il pense d’ailleurs que des paroissiens venant d’autres régions peuvent être attirés par ce pèlerinage et qu’il faut maintenir une messe.
    Il est question aussi du départ de Thérèse Isnard de son équipe de liturgie, ce qui va impliquer une restructuration des équipes de Malijai.
  • Beauvezet : Maryse CAVALIE aimerait qu’il y ait un pupitre pour le lectionnaire : il faudrait apporter celui de Malijai quand il y a une célébration. Elle revient sur la messe de l’Ascension pour indiquer à François-Xavier et à Jean Sébastien que « d’habitude », le prêtre sort du cimetière pour bénir les véhicules après avoir béni les tombes, et qu’il bénit aussi les fruits de la terre apportés lors de la procession des offrandes. Préoccupée par les divers points à prévoir, elle ne l’avait pas dit avant la messe.
  • Château-Arnoux: Marie SEGURA évoque le problème du manque d’éclairage extérieur pour la chapelle Saint Jean : c’est l’association qui doit adresser une demande à la mairie, et F-X appuiera la demande.
    Le sculpteur Bernard Venet qui a déjà réalisé, en métal, tout le mobilier intérieur de la chapelle, a été sollicité et a accepté à priori de confectionner une statue de la Vierge Marie pour cette chapelle. FX préférerait qu’il ne fasse qu’un socle sur lequel une statue fournie par le secteur prendrait place.
  • Montfort : Marie SEGURA regrette qu’il n’y ait ni cloches ni micro à l’église de Montfort. En réalité les 2 sont présents mais personne ne sait utiliser le boîtier électrique qui les commande, et il n’y a pas de notice d’emploi. Il faudra y remédier.
  • Les Mées: Edmée BEGNIS estime qu’en général l’année écoulée s’est bien passée du point de vue de la liturgie. Il y a eu bien sûr des aménagements, des adaptations mutuelles dans nos façons de célébrer, mais elles se sont faites dans le respect mutuel et la bonne humeur.
    Elle aimerait que lors d’une prochaine réunion on reprenne ensemble la feuille de préparation des messes, de façon à préciser ce qui relève du choix de l’équipe de liturgie et ce qui doit être laissé à la décision du prêtre : Préparation pénitentielle ? Credo ? Notre Père chanté ou pas ?…
    Après discussion, il est décidé que, sauf exceptions motivées, le credo habituel sera le Symbole des apôtres, que tous (dont les enfants) connaissent par coeur.
  • Saint-Auban: Édith est contente de la façon dont s’est mise en place la collaboration entre les 2 prêtres du secteur et les équipes de liturgie. Elle regrette simplement que peu de fidèles chantent pendant les célébrations et se demande ce qu’il faudrait faire pour y remédier.
  • Lurs: Maurice Falcot signale un problème avec le micro de l’ambon, qu’il faut régler chaque fois qu’on l’utilise. Souci également par rapport au nettoyage de l’église et des linges d’autel, dont plus personne ne s’occupe.
  • Volonne : Monique Bonnefoy signale un problème de sonorisation.

Autres remarques, qui concernent toutes les paroisses :

  • Marie Segura parle des messes uniques où les gens qui ne conduisent pas ne peuvent aller. Plusieurs participants lui rappellent que le covoiturage est une bonne solution et qu’il ne faut pas hésiter à le proposer lors des annonces avant une messe unique, par exemple celle du 29 juin à Dabisse.
  • François-Xavier annonce qu’à l’avenir une seule messe sera proposée le jour des grandes célébrations (Noël, Pâques) lorsque la messe a été célébrée presque partout la veille au soir.
    Il parle ensuite du nouveau missel qui sera promulgué lors de la prochaine année liturgique.
  • Danièle Lavison souhaite recevoir l’agenda mensuel pour correction au moins 3 jours avant la parution du bulletin paroissial, de façon à travailler plus posément et plus efficacement.
  • Elle propose d’organiser le nettoyage des églises par la femme de ménage dans les paroisses qui en ont besoin.
  • Au sujet du linge d’autel, il faudra prévoir partout des boîtes pour le stocker proprement.
  • François-Xavier demande que les biens de chaque paroisse soient répertoriés et photographiés (ou filmés), au cas où quelque chose disparaisse. Il faudra donc constituer un album qui sera conservé dans chaque église du secteur.
  • L’Assemblée Générale Paroissiale du 5 mai donnera lieu à une réunion de bilan, fixée au mercredi 3 juillet à 15h au presbytère des Mées.


La séance est levée à 11h45.

Les Mées

Saint-Auban

Malijai

Volonne

Peyruis

L'Escale

Dabisse

Montfort

Lurs

Sourribes