dans la famille paroissiale

Nous vous invitons à voir...

La vie des mouvements

Vous trouverez dans cette partie du site les comptes-rendus des réunions des différents mouvements paroissiaux

CR réunionsConseil Pastoral

Conseil économique

Pastorale des funérailles

...

Rencontre des 3 Conseils Pastoraux du Doyenné 04 Octobre 2019 à 19h

Les membres des 3 conseils pastoraux du doyenné sont accueillis par le secteur des 4 Rives à Joie et Soleil. Nous commençons notre rencontre dans la joie et la bonne humeur en partageant un succulent repas …

Nous confions notre rencontre au Seigneur en chantant « Jésus, toi qui as promis de nous envoyer l’Esprit… » puis nous écoutons un passage de Saint Jean (13,34-35), , « Comme je vous ai aimés, aimez-vous les uns les autres … ». Nous terminons par un texte « Témoigner sans imposer » de Michael Davide Semeraro (moine bénédictin italien) dont nous retenons 4 conseils : aimez le monde, accueillez votre frère, soyez discrets, évitez l’absolutisme… et nous prenons tous ensemble le Notre Père.

L’objectif de la soirée est de continuer à mieux nous connaitre et de réfléchir ensemble sur la proposition d’un temps fort en doyenné.

  1. Dans un premier temps, chaque secteur se retrouve 10 mn pour recenser les actions choisies, parmi celles proposées lors de notre dernière rencontre (18 juin) qui ont été mises en place ou en projet, et dire les réussites, les difficultés…

Les 3 secteurs prennent la parole à tour de rôle :

  1. La Motte-Turriers

- Chacun, chaque jour et de temps en temps en commun offre le chapelet. S’ajoutent des temps d’adorations personnels et en commun en deux églises où la présence du Saint-Sacrement est constante.

- Dernièrement, pour préparer le mois missionnaire extraordinaire, nous avons en commun prié, écouté une exhortation et nous nous sommes chacun engagés à être missionnaire en prenant à témoin l’Esprit-Saint, La Vierge Marie, St. Jacques Chastan, originaire de notre diocèse, et Ste Thérèse de l’Enfant Jésus.

- Repas champêtre précédé d’une messe d’action de grâce pour clore le mois de juillet et d’août et célébrer l’envoi d’un frère de St Jean en Inde.

 

  1. Sisteron

Les projets choisis dans le secteur débuteront pour le mois d’octobre prolongé sur toute l’année pastorale.

- Une plus grande visibilité dans les villages : multiplier des moments d’ouverture de toutes les églises, avec des moments de prière et de convivialité organisés sans présence du prêtre. Déjà amorcé dans des villages (Les Omergues, Châteauneuf Miravail, Lange…) et plusieurs personnes d’autres villages qui y pensent.

Un livret « Au cœur de nos villages, la fontaine et l’église » est distribué depuis début septembre et semble apprécié.

- Des veillées, des soirées musicales à multiplier et à délocaliser : une veillée toute faite peut se mener partout, Damien et Patrick préparent une veillée musicale autour de Thérèse et de Marie-missionnaire, un groupe d’artistes (musique, textes, conte…) pourra intervenir en différents lieux et à différentes dates sur l’année.

- Des échanges autour de la Bible : un café KT pour les adultes

- Des visites aux personnes seules : avec des petits moyens (jeux) à découvrir et à proposer aux personnes qui se lancent

- La statue de Marie du Barteù séjournera dans notre secteur de janvier à avril : occasion de rencontres de prière et de convivialité dans toutes les églises.

- Une journée festive en doyenné

- Des soirées de Carême

- Des crèches dans les églises : une occasion d’ouvrir les églises…

- Viser les journées du patrimoine de septembre prochain avec des propositions dans tous les villages.

 

  1. Les 4 Rives

Le CP a retenu 4 actions car on ne peut pas tout mettre en œuvre, il fallait faire un choix qui s’est porté sur l’ouverture à des personnes différentes de celles qui sont à l’église le dimanche…

- Les visites missionnaires (aux personnes isolées, malades, en difficulté) : ne pas oublier que c’est un engagement, quand on commence il faut continuer et tenir le rythme

- Le café missionnaire : le premier a eu lieu ce matin aux Mées devant l’église, la cloche a sonné, le café est offert à toux ceux qui s’arrêtent. Beaucoup de passage, une belle expérience qui se poursuivra le vendredi aux Mées et le dimanche (jour du marché) à Saint Auban

- Marche spirituelle lors du passage de la vierge

- Célébration missionnaire pour tout le secteur qui aura lieu le 26 octobre à 17h à Volonne suivie d’une veillée musicale

  1. Dans un 2ème temps, en trois groupes composés des différents membres des CP, nous avons réfléchi sur pourquoi proposer un temps fort en doyenné ? qu’est ce qu’on peut faire ? qu’est-ce que cela peut nous apporter?
  1. Groupe 1 :

Pourquoi ? vivre la communauté, l’ouverture aux autres

Quoi ? Une fête pour être ensemble avec nos communautés et en même temps ouvert vers l’extérieur.

Partage de témoignages, de la Parole de Dieu, soirée musicale, chants

Invitation large et individuelle

Lieu : journée qui ferait le tour de notre doyenné  sur 3 ans , commencer dans un secteur puis continuer avec les deux autres.

Date : au printemps

  1. Groupe 2 :

Pourquoi ? pour mieux se connaitre, enrichir nos pratiques, se nourrir des expériences des autres, se sentir moins seul, une action commune nous rend plus visible, on se soutien dans la prière…

Quoi ? une journée champêtre avec une marche biblique, des temps de lecture, de réflexion, de chants, des jeux pour les enfants, un pique nique partagé

Lieu à définir

 

  1. Groupe 3 :

Pourquoi ? pour favoriser la rencontre, partager nos expériences et les échanger…

Quoi ? Une journée où tout doit être offert, une journée pour être visible, une journée pour présenter ce qui se vit dans les différents lieux de notre doyenné.

Date : au printemps (25 avril)

Lieu à définir

  1. En Conclusion

- Il existe une réelle envie d’organiser une journée en doyenné.

- D’ici la fin de l’année 2019 :

  • chaque CPP (au plus tard le 21 novembre) propose 1 ou 2 ou 3 personnes pour créer une commission d'organisation de la journée en doyenné : cette commission se réunit le plus vite possible pour faire un premier jet d’idées et de possibilités de programme de la journée.
  • prévoir une rencontre des 3 conseils pastoraux pour réfléchir sur le contenu de cette journée. Le contenu découlera de tout ce qui va se vivre dans nos secteurs. L’objectif de cette première journée étant axé sur l'ouverture au plus grand nombre. Prévoir des temps de concert, témoignages, conteur….

- Lieu : le 1er secteur qui recevra sera Sisteron

- Fixer une date au printemps : le samedi 25 avril 2020

Pour terminer cette soirée très fructueuse, nous avons confié à Marie la suite de notre travail et terminé par une bénédiction.

Compte-rendu réunion des équipes de liturgie du jeudi 3 juillet 2019 – Les Mées

Compte-rendu réunion des équipes de liturgie
du jeudi 3 juillet 2019 – 15h – Les Mées

Présents : François-Xavier, Marie A, Thérèse I, Muriel I, Marguerite M, Danièle L, Yvette C, Monique B, Édith F, Maryse C, Cathy P, Maurice F, Jacqueline A, Edmée B,
Excusés : Odile S, Marie S

1- Relecture des mois écoulés et propositions :
• Au vu du peu de participants au repas partagé de Dabisse après la messe de fin d’année pastorale (samedi dernier), Danièle propose de supprimer ce repas, et d’inviter plutôt les membres des équipes de liturgie au repas des CPP et CPAE. François-Xavier ouvrirait ce repas à tous et l’avancerait au début du mois de juin.
• Yvette parle de la nécessité de recruter de nouveaux membres pour les équipes de funérailles, trop peu nombreuses et souvent âgées.
• François-Xavier évoque l’ouverture de l’église de l’Escale le vendredi matin.
Il élargit ensuite la réflexion à l’ensemble des églises du secteur pour proposer que les objets de valeur en soient retirés, ce qui permettrait de les laisser ouvertes sans risque.
Les objets précieux seraient enfermés dans les sacristies, ou dans un autre lieu sûr.
• Il est question ensuite de la procession des offrandes, qui pose parfois problème : François-Xavier souhaite qu’elle soit réservée aux grandes célébrations.
La plupart des participants sont d’accord, mais Jacqueline et Edmée souhaiteraient la garder à Malijai et aux Mées, en veillant bien sûr à l’organiser de façon qu’il n’y ait pas de temps mort entre la prière universelle et l’offertoire.
Dans ce but aussi, les personnes qui font la quête peuvent apporter les corbeilles devant l’autel après que la procession des offrandes soit terminée, pour ne pas prolonger celle-ci plus qu’il ne le faut.
• Au début de la messe il n’est pas nécessaire d’attendre que le célébrant soit sorti de la sacristie pour commencer le mot d’accueil, c’est l’heure de la messe qui doit, sauf cas particulier, être le signal pour la personne qui lit le mot d’accueil.
• À partir de septembre les annonces de fin de messe seront données par le célébrant, de façon à éviter des erreurs.
• Il serait bon de mettre chaque mois sur les panneaux d’affichage de chaque église du secteur une affiche reprenant uniquement les messes du mois pour l’église concernée.
• Il serait bon d’harmoniser dans notre secteur le mouvement des fidèles pour la procession de communion : que les personnes qui sont au fond de l’église partent les premières vers l’autel et que les autres suivent à mesure pour finir par les personnes des bancs de devant.
À expliquer donc au début de chaque messe, entre le mot d’accueil et l’annonce du chant d’entrée, jusqu’à ce que l’habitude soit prise partout.

• 2- L’agenda de l’été :
• Nous reprenons le bulletin paroissial pour ajuster l’agenda du mois d’août :
- le dimanche 11 à 9h, la messe ne sera pas célébrée à Lurs mais à L’Escale,
- le jeudi 15 la messe à Notre-Dame de Vie à Lurs sera célébrée à 17h au lieu de 16h,
- le dimanche 25 à 9h, la messe ne sera pas célébrée à Lurs mais à L’Escale,
- le samedi 31 il faudra prévoir une ADAP à Volonne (et une aux Mées?)
• Enfin, pour septembre, il faudra ajouter une messe aux Mées le dimanche 8, mais d’ici là des bulletins intermédiaires seront édités afin de tout remettre à plat.

3- Informations diverses :
• Jean Sébastien sera en vacances en septembre, et François-Xavier une partie d’octobre et de novembre. Des ADAP seront à prévoir durant cette période.
D’autre part François-Xavier sera absent tous les lundi et mardi de novembre à janvier.
• Les membres du CPP ont déjà reçu des documents concernant l’organisation du mois missionnaire demandé par le pape François en octobre. Edmée est chargée de les envoyer également aux membres du CPAE, des équipes de liturgie et de funérailles.
À eux ensuite de voir ce qui peut être retenu pour notre secteur avant la rencontre qui nous réunira tous le samedi 7 septembre à la salle Joie et Soleil.
• François-Xavier souhaite une meilleure occupation et mise en valeur de la chapelle Saint Jean à Château-Arnoux : à étudier.
• À partir de 2020 un séminariste viendra chaque week-end dans notre secteur.
• En 2020, la date des confirmations dans notre secteur a été fixée au 24 mai.

La séance est levée à 16h45.

Compte rendu du Conseil Pastoral Paroissial n°7 23 mai 2019 - Les Mées

Compte rendu du Conseil Pastoral Paroissial n°7

Jeudi 23 mai 2019 – 20h Presbytère des Mées

Présents : Thérèse, Isabelle, Danièle, Christine, François, Edmée, Yvette, Daniel,

Maryvonne, Juan Sebastian, François Xavier.

Excusées : Jacqueline, Michèle et Hélène

ORDRE DU JOUR PROPOSÉ :

  1. Temps de prière
  2. Lecture de l’ordre du jour proposé et amendements : Pas d’amendements
  3. Les présences
  4. Lecture du compte rendu du dernier conseil

Christine précise qu’à la dernière rencontre d’éveil à la foi une vingtaine de personnes étaient présentes. Isabelle dit que 2 néophytes (sur les 5 baptisés de Pâques) participent régulièrement à la messe dominicale, et que les 5 étaient présents à la rencontre qui était proposée après le baptême.

  1. Compte rendu de la visite de l’évêque aux CPAE

Cette rencontre était bien préparée et s’est bien déroulée, en présence également

de Marc Divry, l’économe diocésain. Il a été beaucoup question du Denier de l’Église et des quêtes au moment des funérailles, car ces 2 postes sont en baisse alors qu’ils sont devenus pratiquement les seules sources de revenus du diocèse.

Les revenus immobiliers n’existent plus ou presque plus, la vétusté des bâtiments qui lui appartiennent et qu’il ne peut entretenir oblige le diocèse à les vendre les uns après les autres. En plus du Bartèu (où les travaux ont commencé), le diocèse possède un autre bien sur notre secteur : une maison au Belvédère à Château Arnoux.

François Xavier rappelle les impératifs qui ont amenés à la restauration du Bartèu et Daniel pense qu’il serait bon d’informer davantage sur ce projet en cours.

La question qui se pose est celle-ci : Comment pouvons-nous favoriser les dons au

Denier de l’Église ? Il est nécessaire de beaucoup communiquer sur la question au moment des sacrements (sauf bien sûr pour les funérailles).

Christine trouve que les demandes d’argent à la fin de messes comme celle de Noël

ou des Rameaux sont malvenues et risquent plus d’irriter les participants occasionnels que de les convaincre de donner. Isabelle exprime la même opinion pour les demandes d’argent à l’occasion des baptêmes.

François souhaiterait plus de transparence au niveau de l’utilisation du Denier de l’Église, et François Xavier lui rappelle que les comptes diocésains sont publics. Il propose de les apporter lors du prochain Conseil Pastoral Paroissial. Maryvonne pense que lorsqu’on parle des revenus de l’Église il faudrait mettre l’accent sur leur première destination qui est de faire vivre les prêtres.

François Xavier précise que c’est le Denier de l’Église plus les intentions de messes

qui permettent de verser un revenu mensuel aux prêtres. Dans notre diocèse tous les prêtres en mission reçoivent chaque mois un  traitement égal qui se compose d’un traitement fixe équivalent à un salaire mensuel (soit +/- 538 euros) associé à une somme correspondant à un nombre de messe à célébrer (soit 26) dans le mois. En terme de salaire, on ne peut donc pas affirmer que les prêtres sont surpayés comme certains semblent le penser si  on regarde la moyenne nationale.

Débat entre François et François Xavier sur le montant alloué aux prêtres en regard

des foyers en difficulté financière. François Xavier évoque la question de la disponibilité des prêtres : dans certains pays les prêtres travaillent pour gagner leur vie mais ne sont plus disponibles pour célébrer les sacrements et en fin de compte tout le monde est perdant. Il est impératif de réfléchir à ce qui peut se faire dans notre secteur pour mobiliser davantage de donateurs. C’est la survie de notre Église diocésaine qui est en jeu. Il est question des quêtes pendant les obsèques : elles sont encore mal perçues dans notre région mais se font de façon traditionnelle dans beaucoup d’autres régions.

On évoque aussi les nouvelles façons de verser lors des quêtes : panier électronique,

carte bancaire…

Isabelle souligne que beaucoup de gens de nos territoires ont de petits revenus, et que leur parler de déduction fiscale pour les dons est très maladroit puisqu’ils ne sont pas imposables.

François Xavier souhaite modifier le format du bulletin mensuel, pour ajouter au contenu actuel des informations pratiques et en faire davantage un organe d’évangélisation.

Dans cette même optique, il serait bon que les diverses affiches mises dans les panneaux d’affichage de nos églises soient plus largement diffusées dans les villages.

Tous les CPAE du diocèse se retrouveront le 7 décembre.

  1. Évaluation de l’assemblée générale paroissiale

François Xavier demande si le hors-série donné aux participants a été utile. Il semblerait que oui. Les commentaires recueillis par plusieurs membres du CPP ont été favorables, du moins pour ceux qui ont entendu correctement… suite à des problèmes d’acoustique. Plusieurs remarques au sujet de la sonorisation des églises et d’autres équipements : Il serait bon de verrouiller ou de marquer les réglages optimum des sonos, pour éviter d’avoir à refaire les réglages chaque fois que quelqu’un y touche à l’occasion d’un mariage ou d’un autre sacrement.

Envisager peut-être d’équiper peu à peu chaque église d’une table de mixage. Le technicien en sonorisation qui est intervenu à la cathédrale Notre dame du Bourg à Digne pourrait être sollicité pour notre secteur, il est cher mais très compétent.

Le Lectionnaire du dimanche devra être changé à Lurs et à L’Escale.

Prévoir aussi l’achat du nouveau missel qui devrait paraître en fin d’année (?)

Au sujet de toutes ces dépenses à envisager, Daniel regrette que les associations

paroissiales qui géraient ces questions matérielles aient été supprimées, à L’Escale

par exemple.

Isabelle pense que les paroissiens donneraient plus volontiers si on leur présentait un projet concret : sono, chauffage…

Pour en revenir à l’AGP, son déroulement a été apprécié par les paroissiens. Edmée a été étonnée qu’il y ait 5 interventions alors que 3 seulement avaient été prévues lors de la réunion préparatoire. L’ordre de passage a été bousculé aussi, ce qui n’a pas facilité la tâche de François.

François Xavier remercie tous ceux qui ont contribué au bon déroulement de cette rencontre. Le repas partagé qui a suivi n’a rassemblé qu’une trentaine de personnes. Ce point sera discuté lorsque Michèle pourra être présente puisque c’est elle qui se charge de l’organisation du repas.

  1. Réunion conjointe des CPP de Sisteron, La Motte du Caire et Saint-Auban

 

Aujourd’hui a eu lieu une réunion des prêtres du doyenné au cours de laquelle une

rencontre de tous les CPP du doyenné a été évoquée, ce qui représente :3 personnes pour le secteur de la Motte du Caire, 11 pour celui de Sisteron, 16 pour celui des 4 rives.

La date retenue est le mardi 18 juin.

Nous reprenons point par point le compte-rendu du CPP qui s’est tenu à Sisteron le 16 mai pour réagir aux propositions qui nous sont faites : Le lieu : La Maison Paroissiale de Sisteron est choisie de préférence à la salle Joie et Soleil, pour éviter un trop long trajet aux personnes de la Motte-du-Caire.

Les horaires : de 19h à 22h. Pas d’objections

L’animatrice de réunion : Maryline Durand. Nous demanderons que la prochaine rencontre soit animée par une personne de notre secteur.

Après quelques objections (incohérence entre les objectifs annoncés et le programme

de la rencontre, doutes sur l’intérêt d’une telle réunion) le programme proposé est accepté, mais c’est notre secteur qui établira le programme de la réunion suivante.

 

  1. Divers

Edmée parle à nouveau de la présentation de l’Hospitalité Diocésaine et de la collecte à faire dans les églises du secteur. Elle donne à un représentant de chaque paroisse un texte à lire pour cette présentation et remercie ceux qui veulent bien s’en charger.

Christine parle du film « Lourdes « qu’elle n’a pas apprécié.

Rappel du repas des 2 conseils, le jeudi 27 juin à 19h30 à Joie et Soleil (avancé depuis au jeudi précédent, le 20 juin à la même heure)

Messe de fin d’année pastorale samedi 29 juin à 18h aux Petits Camps (Dabisse), plus une messe à 9h à L’Escale et une à 11h à Chènerilles le dimanche 30.

Pendant le mois de juin, François-Xavier proposera une rencontre ouverte à tous dans chaque paroisse du secteur, de 18h30 à 20h maximum, pour aborder tous les sujets souhaités par les participants. Les dates et lieux seront annoncés dans le bulletin paroissial de juin.

  1. Prière et fin

Rencontre des 3 Conseils Pastoraux du Doyenné 18 Juin 2019 à 19h

Nous nous retrouvons une vingtaine de personnes, à la maison paroissiale de Sisteron, pour notre première rencontre en doyenné. Afin d’un peu mieux se connaitre, nous commençons par partager le repas.

Notre soirée démarre avec un temps de prière : un chant à l’Esprit Saint et la lecture d’un passage du livre des Actes des Apôtres 15 (extraits) pour poser le cadre de notre réflexion: la rencontre, l’échange, la volonté de Dieu de s’adresser à tous, et son besoin de chacun de nous pour proposer la joie de l’Évangile, puisque nous sommes tous Baptisés et envoyés, et en tant que membres du conseil pastoral paroissial co-curés, portant le souci de tous les habitants de notre secteur au nom du Christ-Pasteur… suivi d’une introduction de notre travail en commun. La soirée s’est déroulée en plusieurs étapes…

1ère étape : en petits groupes (4), à l’écoute de l’Esprit Saint, nous avons réfléchi, individuellement, à ce que nous aimerions mettre en place pour animer nos secteurs, notre doyenné pour le mois d’octobre missionnaire, la présence de la statue de Marie (Barteù) de janvier à avril 2020 mais aussi pour toute l’année. Chacun a fait plusieurs propositions (Cf Annexe 1)

2ème étape : avec les personnes de notre groupe, nous avons partagé nos propositions, puis nous nous sommes mis d’accord sur les 3 que nous désirions garder en priorité.

3ème étape : nous nous sommes remis en grand groupe pour mettre en commun nos propositions qui ont été affichées, regroupées et chacun a pu développer, argumenter. (cf Annexe 2)

4ème étape : pour prioriser les propositions, chacun a voté à l’aide de 5 gommettes et les résultats sont les suivants (cf Annexe 2)

5ème étape : ce temps du passage à l’action où l’on devait se dire concrètement ce que nous allons mettre en place à partir des propositions retenues, n’a pu être abordé faute de temps…

Il est proposé que chaque membre des conseils réfléchisse, à partir de ces propositions, à ces quelques questions, et faire une mise en commun et en discuter à la rentrée lors des réunions de chaque conseil pastoral.

Quoi ?

Quelles actions j’aimerai mettre en œuvre sur mon secteur, mon doyenné ?

Pour qui ?

Quel public je veux toucher ?

Comment ?

Quelle réalisation ? Quels moyens ?

Avec qui ?

Qui prend en charge ? (noms si possible)

Quand ?

Se fixer des dates, des échéances

Notre soirée, bien trop courte, s’achève par un temps de prière et nous repartons la tête pleine d’idées à développer pour la rentrée et heureux d’avoir partagé en doyenné…

Annexe 1          Propositions faites par les 4 groupes regroupées par thèmes

Les enfants-les jeunes :

  • une célébration d’accueil de la Vierge pour tous les enfants catéchisés du doyenné avec différents ateliers et goûter
  • pendant le mois missionnaire : messe des jeunes  en doyenné, visite chez les uns et les autres
  • pendant la présence de la statue, le rosaire, un module spécial pour le caté, l’aumônerie, les jeunes

prière ludique, randonnée, messe

  • en secteur ou doyenné, rencontre entre jeunes du caté, de l’aumônerie

matinée missionnaire

  • célébration mariale en direction des jeunes, des enfants

préparation en catéchèse et aumônerie

  • célébration avec tous les jeunes (caté, aumônerie, scouts…) du doyenné dans la même église
  • une messe de rentrée commune au doyenné avec les jeunes

La présence de la statue de la Vierge

  • célébration d’accueil de la Vierge pour tout le doyenné
  • cheminement de la Vierge dans chaque église du secteur avec soirée de louange
  • ouverture des églises du doyenné avec des animations (veillée, prières…)
  • marche nocturne ‘’aux flambeaux’’ avec la Vierge du Barteù pour monter vers une chapelle du secteur ou du doyenné
  • une journée de consécration à Marie à l’exemple de ce qui s’est fait sur le diocèse
  • marche spirituelle avec une messe au bout du parcours et procession avec la Vierge
  • dans le secteur, veillée avec la Vierge (chants, prières)
  • temps de prière autour d’un rosaire qui pourrait être itinérant avec la statue

Le mois missionnaire

  • Sainte Thérèse patronne des Missionnaires, faire une soirée en octobre en doyenné
  • en doyenné, rassemblement du secteur sur un thème par exemple journée de la foi
  • affiches, banderoles à l’extérieur sur nos églises pour le mois de la mission avec informations
  • se mettre à l’écoute des besoins de chacun
  • faire des visites missionnaires, aller  vers les personnes isolées

Visibilité

  • ouvrir une fois par semaine les églises dans les villages avec un temps de recueillement de méditation
  • à l’occasion des journées du patrimoine ou de la nuit des églises, inviter largement les associations autour d’un évènement festif
  • un pèlé en doyenné (Le Laus…) avec des personnes, pas forcément en église
  • un livret grand public
  • chapelet dans les églises, les maisons
  • dans toutes les églises une présence :en  sonnant les cloches, en animant des temps de prière, en organisant des veillées…
  • concerts, chants
  • veillées musicales
  • liturgie des dimanches marquée

Rassemblement

  • journée festive en doyenné dans un lieu autre que les grands centres
  • journée en doyenné avec un temps de partage sur un thème, un repas et une célébration
  • une fête qui rassemble le doyenné
  • journée en doyenné style forum des associations de ce qui se fait
  • une randonnée en doyenné
  • organiser une randonnée avec temps de prière et de méditation
  • veillée musicale et de prière
  • organiser une messe dans un endroit spécial (chapelle St Jean, Notre Dame de Lure etc …) avec pique nique et différents jeux
  • organiser une grande célébration au  niveau du doyenné avec tous les prêtres, avec temps convivial, temps de prières ou d’enseignement

Ressourcement personnel

  • le silence
  • le personnage central, c’est le Christ
  • lectio divina : moments de découverte ou redécouverte d’un texte, échange, partage autour de ce texte biblique
  • rosaire mensuel  sur les secteurs
  • enseignements
  • Ste Thérèse, jamais sortie de sa clôture est déclarée modèle patronne des missions à l’échelle mondiale. Idée : la prière, l’adoration, la vie intérieure, la sainteté d’abord… ensuite la mission ponctuelle sur le terrain lorsque les circonstances invitent au témoignage et au partage. De la dimension de la spiritualité intime à l’apostolat

Autre

  • Tournante des prêtres : une fois par mois faire un échange de prêtres dans les secteurs

Annexe 2                       Propositions retenues

Propositions

Voix

Priorités

Visites missionnaires : aller à la rencontre des personnes isolées

13

1

Visibilité : affiches, banderoles à l’extérieur des églises

12

2

Marche spirituelle avec la Vierge

Soirée consécration à Marie

12

2

Journée rencontre en doyenné, œcuménique, avec les mouvements et services d’Eglise, les associations caritatives et autres

12

2

Lectio divina

Parcours Thérésien

9

5

Dans toutes les églises une présence :

En sonnant les cloches

En animant des temps de prière

En organisant des veillées…

9

5

Rosaire mensuel sur tous les secteurs

7

7

Se mettre à l’écoute des besoins de chacun, le silence et la prière

5

8

Dans les secteurs, module de catéchèse, aumônerie etc... autour de la Vierge

Célébration festive pour les jeunes

5

8

Des enseignements

5

8

Alternance de temps forts :

Veillée musicale ouverte à tous

Marche pèlerine (méditation, chants...)

4

11

A l’occasion des journées du patrimoine ou de la nuit des églises, inviter largement autour d’un évènement festif

0

 

Compte-rendu de la réunion des équipes de liturgie du jeudi 5 juin 2019 – Les Mées

Compte-rendu de la réunion des équipes de liturgie
du jeudi 5 juin 2019 – 10h – Les Mées

Présents : France-Marie A, Monique C, Marguerite M, Danièle L, Yvette C, Monique B, Édith F, Marie S, Maryse C, Cathy P, Odile A, Maurice F, Jacqueline A, Edmée B,Juan Sebastian, François-Xavier.


Excusés : Jacqueline E, Marie-Claire V, Odile S, Odile R, Thérèse et Muriel I, Annick P, Andrée C.

Le but proposé pour cette rencontre est d’établir un bilan de cette première année pastorale avec François-Xavier et Juan Sebastian, en revenant sur les ajustements réalisés et en présentant de nouvelles propositions, qu’on pourra également mettre par écrit.

On commence par un tour de table des paroisses présentes (pas de représentant pour Peyruis) :

  • Dabisse: Odile ARNOLDI parle de l’éclairage à améliorer, surtout pour le pupitre du lectionnaire. François-Xavier dit qu’il est possible de mettre des spots sur pied, et d’installer un 2e Elle remercie pour l’intervention d’Ophélia (rémunérée selon les heures de travail accompli dans les structures de notre secteur) qui est venue faire le ménage de l’église avant la messe de 1ères communions.
  • L’Escale: Monique CHAVANNE demande que soit bien respectée la régularité des messes des 1er et 3e dimanche de chaque mois. Elle souhaiterait aussi avoir de l’aide pour le ménage de l’église.
  • Malijai : Jacqueline Aillaud parle de la messe annuelle à Chènerilles à laquelle elle voit plusieurs objections :
    - Ce jour-là il n’y a pas de messe à Malijai, ce qui pénalise les fidèles locaux qui ne peuvent pas forcément monter à la chapelle :
    - L’association du patrimoine de Malijai, qui l’organise, fixe la date du pèlerinage sans demander l’avis du curé ;
    - Peu de personnes dans l’assistance participent de façon active à cette messe ;
    - L’accès à la chapelle est difficile et parfois même impossible en raison des orages qui ravinent les chemins.
    Jacqueline se demande si un office (sans messe) ne serait pas plus judicieux.
    François-Xavier n’est pas contre, mais à condition que ce soit annoncé bien clairement pour qu’il n’y ait pas de personnes déçues. Il pense d’ailleurs que des paroissiens venant d’autres régions peuvent être attirés par ce pèlerinage et qu’il faut maintenir une messe.
    Il est question aussi du départ de Thérèse Isnard de son équipe de liturgie, ce qui va impliquer une restructuration des équipes de Malijai.
  • Beauvezet : Maryse CAVALIE aimerait qu’il y ait un pupitre pour le lectionnaire : il faudrait apporter celui de Malijai quand il y a une célébration. Elle revient sur la messe de l’Ascension pour indiquer à François-Xavier et à Jean Sébastien que « d’habitude », le prêtre sort du cimetière pour bénir les véhicules après avoir béni les tombes, et qu’il bénit aussi les fruits de la terre apportés lors de la procession des offrandes. Préoccupée par les divers points à prévoir, elle ne l’avait pas dit avant la messe.
  • Château-Arnoux: Marie SEGURA évoque le problème du manque d’éclairage extérieur pour la chapelle Saint Jean : c’est l’association qui doit adresser une demande à la mairie, et F-X appuiera la demande.
    Le sculpteur Bernard Venet qui a déjà réalisé, en métal, tout le mobilier intérieur de la chapelle, a été sollicité et a accepté à priori de confectionner une statue de la Vierge Marie pour cette chapelle. FX préférerait qu’il ne fasse qu’un socle sur lequel une statue fournie par le secteur prendrait place.
  • Montfort : Marie SEGURA regrette qu’il n’y ait ni cloches ni micro à l’église de Montfort. En réalité les 2 sont présents mais personne ne sait utiliser le boîtier électrique qui les commande, et il n’y a pas de notice d’emploi. Il faudra y remédier.
  • Les Mées: Edmée BEGNIS estime qu’en général l’année écoulée s’est bien passée du point de vue de la liturgie. Il y a eu bien sûr des aménagements, des adaptations mutuelles dans nos façons de célébrer, mais elles se sont faites dans le respect mutuel et la bonne humeur.
    Elle aimerait que lors d’une prochaine réunion on reprenne ensemble la feuille de préparation des messes, de façon à préciser ce qui relève du choix de l’équipe de liturgie et ce qui doit être laissé à la décision du prêtre : Préparation pénitentielle ? Credo ? Notre Père chanté ou pas ?…
    Après discussion, il est décidé que, sauf exceptions motivées, le credo habituel sera le Symbole des apôtres, que tous (dont les enfants) connaissent par coeur.
  • Saint-Auban: Édith est contente de la façon dont s’est mise en place la collaboration entre les 2 prêtres du secteur et les équipes de liturgie. Elle regrette simplement que peu de fidèles chantent pendant les célébrations et se demande ce qu’il faudrait faire pour y remédier.
  • Lurs: Maurice Falcot signale un problème avec le micro de l’ambon, qu’il faut régler chaque fois qu’on l’utilise. Souci également par rapport au nettoyage de l’église et des linges d’autel, dont plus personne ne s’occupe.
  • Volonne : Monique Bonnefoy signale un problème de sonorisation.

Autres remarques, qui concernent toutes les paroisses :

  • Marie Segura parle des messes uniques où les gens qui ne conduisent pas ne peuvent aller. Plusieurs participants lui rappellent que le covoiturage est une bonne solution et qu’il ne faut pas hésiter à le proposer lors des annonces avant une messe unique, par exemple celle du 29 juin à Dabisse.
  • François-Xavier annonce qu’à l’avenir une seule messe sera proposée le jour des grandes célébrations (Noël, Pâques) lorsque la messe a été célébrée presque partout la veille au soir.
    Il parle ensuite du nouveau missel qui sera promulgué lors de la prochaine année liturgique.
  • Danièle Lavison souhaite recevoir l’agenda mensuel pour correction au moins 3 jours avant la parution du bulletin paroissial, de façon à travailler plus posément et plus efficacement.
  • Elle propose d’organiser le nettoyage des églises par la femme de ménage dans les paroisses qui en ont besoin.
  • Au sujet du linge d’autel, il faudra prévoir partout des boîtes pour le stocker proprement.
  • François-Xavier demande que les biens de chaque paroisse soient répertoriés et photographiés (ou filmés), au cas où quelque chose disparaisse. Il faudra donc constituer un album qui sera conservé dans chaque église du secteur.
  • L’Assemblée Générale Paroissiale du 5 mai donnera lieu à une réunion de bilan, fixée au mercredi 3 juillet à 15h au presbytère des Mées.


La séance est levée à 11h45.

Les Mées

Saint-Auban

Malijai

Volonne

Peyruis

L'Escale

Dabisse

Montfort

Lurs

Sourribes