logo19 La quete en ligne

Nous vous invitons à voir...

Nouvelles - confessions, communion,...

Le conseil du Pape pour se confesser

« Si tu ne trouves pas de confesseur, il faut que tu t’adresses directement à Dieu » pour lui demander son pardon, a expliqué le pape François en s’appuyant sur le Catéchisme de l’Église catholique (CEC) lors de la messe à la Résidence Sainte-Marthe au Vatican le 20 mars 2020. En lui disant ainsi la vérité, en lui demandant pardon, avec un « acte de contrition bien fait », la « grâce de Dieu » agira et « notre âme redeviendra blanche comme la neige ».

Conférer l'absolution collective

Dans les territoires les plus touchés par l’épidémie de coronavirus, l’absolution des péchés pourra être « collective et sans confession individuelle préalable », indique la Pénitencerie apostolique dans une note rendue publique le 20 mars 2020. Cette décision revient aux évêques diocésains en lien avec la Conférence épiscopale de leur pays.

La prière de communion spirituelle dite chaque matin par le Pape

À l’écoute de la demande croissante de conseils pour se joindre à l’Eucharistie sans pouvoir y assister physiquement, le Pape a récité jeudi lors de la messe matinale à la maison de Sainte-Marthe à Rome une magnifique prière de communion spirituelle attribuée à un saint espagnol. Une prière que le souverain pontife récite chaque matin.

À tes pieds, ô mon Jésus,
je m’incline et je t’offre le repentir de mon cœur contrit qui s’abîme
dans son néant et Ta sainte présence.
Je t’adore dans le Saint Sacrement de ton amour,
désireux de te recevoir dans la pauvre demeure que mon cœur t’offre.
En attente du bonheur de la communion sacramentelle,
je veux te posséder en esprit.
Viens à moi, ô mon Jésus, pour la vie et pour la mort.
Que ton amour enflamme tout mon être, pour la vie et la mort.
Je crois en toi, j’espère en toi, je t’aime. Ainsi soit-il.

 

L’Église prend de nouvelles dispositions pour la Semaine sainte et Pâques

Si la date de Pâques « ne peut être transférée », celle de la messe chrismale peut être reportée par l’évêque à une date ultérieure, a indiqué ce jour la Congrégation pour le culte divin. Concernant le Triduum pascal, elle invite les évêques à ce que des « moyens de communications télématiques en direct » soient mis en place pour permettre aux fidèles de s’unir à la prière. Concernant les expressions de la piété populaire et les processions qui enrichissent les jours de la Semaine sainte et du Triduum Pascal, la Congrégation précise qu’« au jugement de l’évêque diocésain », elles pourront être transférées « à d’autres jours convenables, par exemple les 14 et 15 septembre ».

 

Les Mées

Saint-Auban

Malijai

Volonne

Peyruis

L'Escale

Dabisse

Montfort

Lurs

Sourribes