Editorial de Mai 2019 - « Le Dieu de nos pères a ressuscité Jésus»

mai 2019« Le Dieu de nos pères a ressuscité Jésus. Nous sommes les témoins de tout cela, avec l’Esprit Saint, que Dieu a donné à ceux qui lui obéissent. »


     Nous venons de célébrer dans la ferveur, la fête de Pâques : la plus importante du calendrier chrétien. Nous sommes invités à prolon-ger cette célébration sur cinquante jours, jusqu’à la Pentecôte. Pour ce mois de mai, nous aimerions que le passage de l’Ecriture ci-dessus éclaire notre chemin à la suite du Ressuscité et nous rappelle ce qui doit toujours être notre priorité : le témoignage. Nous sommes le peuple que le Christ convoque et envoie pour témoigner des merveilles de Dieu à sa création.


     Le Dieu de nos pères a ressuscité Jésus. C’est le dessein de Dieu qui s’est accompli dans la résurrection de son Fils. C’est Lui qui ressuscite son Fils : c’est sa volonté c’est son oeuvre. En prenant le dessus sur le pire ennemi de l’homme (la mort) le Christ porte à son accomplissement toute l’espérance que sa venue, sa vie, son enseignement et ses promesses ont fait germer dans les coeurs, non pas seulement de ses fidèles, mais aussi de tous les hommes de bonne volonté. Il est ressuscité ! Le plan des hommes (les chefs du peuple) a échoué. Ils ont voulu l’humilié comme un malfaiteur, un maudit ; mais Dieu a couronné sa fidélité en le relevant de la mort. Il est le « béni » en qui Dieu se complait. C’est la célébration de la fidélité de Dieu envers son peuple car le serviteur a réussi et celle du Christ envers on Père.


     Nous sommes les témoins de tout cela ! Ah ! Le témoignage ! Cette parole de la bouche de Pierre a valeur de profession de foi. Ce qu’il dit c’est que l’oeuvre initiée par le Christ ne saurait s’arrêter. Lui, Pierre et la communauté qui se rassemble autour de lui, ont pris conscience de leur mission ; continuer ce que Jésus a commencé et attirer à Lui les hommes qui cherchent un sens à leur vie. Les yeux du premier des apôtres se sont ouverts sur l’éclat des paroles et sur la vie de son maître. Disparu la peur ! Disparues également les atermoiements du doute. C’est un homme nouveau qui nous invite à prendre notre part dans l’annonce du règne de Dieu par le témoignage : témoignage de vie ! Témoignage de la vie et du plan favorable de Dieu pour les hommes. Devant l’oeuvre de Dieu qui se renouvelle pour nous, que devons-nous faire ? Nous convertir.


     Avec l’Esprit Saint, que Dieu a donné à ceux qui lui obéissent. L’appel à la conversion que nous avons entendu pendant le Carême ne s’arrête pas aux portes de Pâques. Sur le che-min du témoignage à rendre en faveur du ressuscité et de son Eglise, une remise en cause (c’est ça la vraie conversion) permanente est nécessaire pour durer dans la fidélité. Sans celle-ci, nous courons le risque de voir prédominer nos faiblesses et nos imperfections. C’est là qu’intervient le don par excellence de Dieu ; la force qu’il donne à ceux qui lui obéissent : l’Esprit Saint ! N’oublions jamais de l’invoquer pour notre témoignage ; sur les efforts que nous entreprenons pour suivre fidèlement le Christ et pour porter son oeuvre et sa Parole.


     « Que l’annonce de Pâques se répande dans le monde à travers le chant joyeux de l’Alléluia ! Chantons-le avec les lèvres, chantons-le surtout avec le coeur et par notre vie, par un style de vie simple, humble et fécond en bonnes actions ». (Benoît XVI)


Que les grâces de la Pâques du Christ inondent nos vies et renforcent notre témoi-gnage à sa suite!


N’oubliez pas de prier pour nous !
Pour vous servir, François Xavier